Date de la sortie : 01/04/11 – St Marcel d’Ardèche (Ardèche)
Participants : Pour le SGCAF : Cécile P., Cyrille, André et Martine
Temps Passé Sous Terre : 5h30
Type de la sortie : Initiation
Rédacteur : Cyrille

L’histoire commence il y a plusieurs mois à la fin d’un bon repas. Nos amis marseillo-ardéchois André et Martine, grands voyageurs et grands randonneurs devant l’éternel, n’ont jamais mis les pieds sous terre. Cécile leur propose donc un baptême souterrain dans une belle cavité. Le temps de définir une date et nous voilà chez Hans de l’ARSPAN pour récupérer la sacro-sainte clé de la grotte. Au préalable, suivant les conseils de Hans, nous passons à l’accueil de la partie touristique afin de signaler notre présence. La personne en charge de la vente des billets est bien seule, il n’y a personne, c’est mort. Pour la remercier de sa gentillesse et afin de contribuer à la survie commerce local, nous lui commandons quand même 4 cafés.

C’est parti, St-Marcel ouvre-toi !!
On escalade rapidement les 20 mètres d’échelle et nous nous retrouvons dans la galerie. C’est toujours aussi beau, large, propre. En arrivant à la partie touristique, on cultive le secret espoir de pouvoir servir de distraction à d’éventuels touristes…mais il n’y a personne. Un gour illuminé nous servira de sujet principal pour une photo inoubliable. Nos 2 initiés sont ravis et nous aussi.

Pause déjeuner au sortir de la partie touristique. On reprend des forces (merci pour la quiche et la salade) en attendant en vain un groupe de touristes qui nous permettrait de contempler St Marcel illuminé et l’on repart à l’intérieur du « boa », l’immense Réseau I.

Les photos sont nombreuses, 3 appareils pour 4 personnes. Nos amis sont impressionnés par la grandeur des lieux, l’ambiance, les concrétions, le travail du temps sur la pierre…bref, tout ce qui fait le charme esthétique de la spéléo.
Quelques gours sont franchis adroitement, sans se mouiller les pieds. Il fait chaud et les combis sont grandes ouvertes depuis longtemps.

Nous arrivons tranquillement à la Désobstruction de Joly. On laisse, sur notre gauche, l’accès vers le Réseau IV (nous irons quand même y jeter un coup d’œil au retour) et continuons en direction du Toboggan.

Une dernière vasque, peu profonde mais infranchissable sans se mouiller, nous décide à prendre le chemin du retour. Cela fait presque 4 heures que nous sommes sous terre et, pour une première sortie, nos initiés du jour sont déjà comblés.

Retour vers la sortie donc, en un peu plus d’une heure. Dehors il fait très beau. Nous retrouvons Hans à la grille d’entrée, accompagné de son inséparable compère Gérard, tous deux occupés à réparer le verrou. On discute un moment puis c’est le retour via les gorges de l’Ardèche baignées de soleil. Afin de profiter jusqu’au bout de cette magnifique journée, nous nous arrêtons systématiquement à chaque belvédère pour admirer le superbe spectacle offert par la nature.