Naissance du SGCAF

DE JEUNES AMIS PRATIQUANT LA SPELEO VONT CREER LE SGCAF …

En 1941 LOUIS EYMAS et GEO MATHIEU se délectent d’aventures en lisant les livres d’explorations de Martel, Casteret, Joly, Glory et surtout André Bourgin auteur du fameux livre Dauphiné Souterrain.  Aussi tout ce qui ressemble de près ou de loin à une cavité est exploré par ces deux amis. En 1946, la paix de retour, JO BERGER les rejoint et ils orientent leurs explorations sur les Cuves de Sassenage. Les frères FRANCHINI (dont Jean-Jacques deviendra Président de la section CAF Isère) se joignent à l’équipe et le 27 octobre 1947, au cours d’une visite, LOUIS EYMAS découvre la suite de la grotte.

Les carnets d’exploration de Louis Eymas ci-dessous rendent compte de ces premières aventures :

Carnets de sortie de Louis Eymas

Fin 1947, Jo Berger présente un camarade d’école JEAN CADOUX et, au cours d’une expédition, la petite équipe rencontre « les Trois Fadas », ROGER MICHALLET, MARIUS GONTARD et MAURICE CAILLE. Grâce à eux ils prennent contact avec CHARLES PETIT-DIDIER et FERNAND PETZL, collaborateurs et amis de PIERRE CHEVALIER. Petit-Didier, spéléo de grande valeur, va apporter toutes ses connaissances au groupe. Il organise pour l’équipe de Grenoble des sorties avec Chevalier en Chartreuse à la grotte du Mort-Ru, et au Biollet. Ils exploreront également la grotte des Merveilleuses et la rivière souterraine de Gournier, sous les conseils d’André Bourgin.

En 1949, JEAN LAVIGNE rejoint le groupe qui décide de poursuivre plus avant l’exploration des Cuves,  délaissée quelque peu. Après plusieurs expéditions ayant apportées leurs premières et leurs déconvenues, rejoints par MARC BOUFFE et ALDO SILLANOLI, ils décident de prospecter sur les plateaux du Vercors afin de découvrir l’origine du Germe (rivière souterraine des Cuves).

En 1951 FRETTY et YVES JOURDAN, du Club Montagnard Sassenageois, proposent une prospection au plateau de Sornin. La découverte et les premières explorations sont ainsi menées à La Fromagère et au P2.

Pendant l’hiver 1951, Jean Lavigne présente GEORGES MARRY qui trouve une équipe enthousiaste pour réaliser un film. De 1951 à avril 1953, le groupe se consacre à la réalisation du film la Rivière sans Étoiles et fait la connaissance de PAUL BRUNEL et LOUIS POTIER.

Reprenant au printemps 1953 la prospection sur le plateau de Sornin, accompagnés de BOUVET, RUIZ DE ARCAUTE et de JOUFFREY, les grenoblois découvrent le gouffre Berger le 24 mai 1953. Pour poursuivre l’expédition, n’ayant pas assez de matériel, ils font appel à GEORGES GARBY (un Dijonnais) et CLAUDE ARNAUD (en contact avec les Genevois). Ces derniers mettent à disposition leur matériel et sont donc invités à l’expédition suivante qui permettra d’atteindre le lac Cadoux à -300.

Au mois d’octobre, Louis Eymas met à profit une période creuse pour formaliser avec le président du CAF Isère, FELIX GERMAIN, la création du SPELEO GRENOBLOIS DU CLUB ALPIN FRANÇAIS.

EDMOND BELLIER, PIERRE BRETTON, ICHKANIAN, ROBERT JUGE, SAMIKARKABI, PIERRE LAFFONT, ABELLE LAVIGNE, YVES NOIRCLERC, MARCEL RENAUD, BERNARD SCHNEIDER, BONILLA SERRANO, MARC SOULAS, MAURICE WOEHRLE viendront rejoindre le groupe. Le SGCAF va maintenant entreprendre l’exploration du gouffre Berger et atteindre la cote -1122 m en 1956. C’est ainsi que débute pour le club la grande aventure humaine de l’exploration souterraine …